Olivier Polet Photographe

14, avenue du Jonc
b-1180 Bruxelles - Belgique

info@photographe-polet.com

Copyright© 2015 - Olivier Polet
All rights reserved.

Première prise en main du Fuji GFX 50 S


Mes premières photos avec le surprenant Fuji GFX 50 S

En tant que X ambassadeur, Fuji Belgique m’a permis de tester leur nouveau boitier grand format en presque exclusivité. Voici mes premières impressions: j’ai utilisé ce boitier dans des circonstances de reportage, certaines photos ont aussi été réalisées sur pieds. Je dois réaliser un reportage sur l’assainissement d’une usine, le sujet -je trouve- ce prête bien à l’essai de ce boitier, il y a des puits de lumières, des couleurs assez  fortes, et une activité humaine dans une ambiance poussiéreuse. Reportage photo très photogénique ! Le tout nouveau GFX correspond parfaitement à ce type de reportage.

Mes premières réactions:

La prise en main, le boitier comme un gros boitier reflex tient très bien en main, la prise est excellente que ce soit en vertical ou en horizontal. Les photographes habitués aux boitiers de la série X, ne seront pas désorientés, les fonctions et le menu sont quasi identiques. J’ai réalisé des prises de vue au 1/30 de seconde sans qu’il y aie la moindre vibration. Quoi que plus lourd que son petit frère le XT2, le poids est tout à fait supportable, la finition est irréprochable, le zoom grand angle que Fuji m’avait prêté (le 32/64 mm  qui ouvre à f:4) me semble très bien conçue avec une belle fluidité et fermeté dans la bague Zoom. Cerise sur le gâteau l’écran est tactile, ce qui permet de vérifier la netteté de l’image quand l’on sait que le point est parfois une difficulté des boitiers grands formats, ce petit plus se révèle très utile.  Les fichiers jpg qui sortent du boitier sont de très belle qualité, qui que peut être un peux mous…  Les fichiers présentés ont été traités avec lightroom, et sont tous passés dans l’application de Nik software en HDR. Ce type de traitement correspond bien à ce type de prise de vue. Toutes les photos ont été réalisées en automatique, en utilisant le mode de compensation. Ce mode est d’ailleurs un peu moins accessible que sur la série X. A noter que la superbe lanière qui maintient le boitier au cou ne serait pas du luxe si elle apparaissait sur la série X.  Ce type de boitier Fuji convient parfaitement aux reportages corporate qui demandent flexibilité et qualité.

photos réalisées avec le fuji GFX dans une usine      Lens (mm): 38.9     ISO: 1000     Aperture: 4.5      Shutter: 1/150       Exp. Comp.: 0.0

Olivier Polet en action dans l’usine avec son GFX à main levée.

 

photos réalisées avec le fuji GFX dans une usine  Lens (mm): 47.3     ISO: 800     Aperture: 5.6     Shutter: 1/280     Exp. Comp.: -1.0

photos réalisées avec le fuji GFX dans une usine  Lens (mm): 64     ISO: 400     Aperture: 16     Shutter: 1.8     Exp. Comp.: -1.0

photos réalisées avec le fuji GFX dans une usine   Lens (mm): 53.6     ISO: 400     Aperture: 16     Shutter: 1/2     Exp. Comp.: -0.3

photos réalisées avec le fuji GFX dans une usine  Lens (mm): 32     ISO: 400     Aperture: 16     Shutter: 1/12     Exp. Comp.: -0.3

photos réalisées avec le fuji GFX dans une usine      ISO: 200     Aperture: 16     Shutter: 1/3     Exp. Comp.: +0.7

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Laisser un commentaire