Olivier Polet Photographe

14, avenue du Jonc
b-1180 Bruxelles - Belgique

info@photographe-polet.com

Copyright© 2015 - Olivier Polet
All rights reserved.

Reportage photo exclusif dans des hôpitaux bruxellois


Les photos exclusives dans deux hôpitaux du groupe IRIS Sud

J’ai contacté le service de presse des hôpitaux Iris Sud afin de réaliser un reportage exclusif dans des unités Covid de deux hôpitaux bruxellois. Le premier l’hôpital Molière est situé à la frontière entre la commune d’Uccle et de Forest. Le deuxième est l’hôpital Bracops situé à Anderlecht.

N’importe qui ne rentre pas dans ces hôpitaux qui gèrent l’afflux de malades touchés par la pandémie de Coronavirus. Le service presse a pris en compte mes compétences de discrétion et de pouvoir me fondre dans un univers particulier sans déranger les personnes qui travaillent dans les services Covid. J’ai garanti également l’anonymat des patients, c’est ce qu’on appelle le droit à l’image.

Première phase avant le reportage, la sécurité des patients, du personnel soignant et du photographe

Généralement, je ne me prends pas en photo, voici une photo de l’envers du décor

La tenue du photographe en unité Covid

Chaque fois que l’on rentre dans une chambre d’un malade du Covid, en plus de l’uniforme d’infirmier que je porte, je dois rajouter une sur-blouse.

Une paire de gants, une visière qui me protège des projections, et deux masques supplémentaires, ainsi qu’un bonnet, surtout quand les cheveux sont longs !

En sortant de la chambre de la personne contaminée, je dois enlever la sur blouse, les gants, ainsi que les deux masques supplémentaires posés sur le premier.

Il reste un peu de place pour mon boitier Fujifilm XT3, que j’utilise avec trois optiques fixes. un 16mm f: 1,2 un 35mm f:2 et un 90 mm f:2

Ce matériel léger et discret, correspond bien pour ma mission

 

 

Après ce reportage photo, mon professionnalisme a été récompensé par une belle publication de six doubles pages dans le magazine Paris Match ainsi qu’un couverture.

J’ai en effet passé deux jours dans deux hôpitaux bruxellois. Je suis resté dans l’hôpital Molière la journée et dans une unité COVID  le début de soirée dans l’hôpital Bracops. J’y ai suivi les infirmières dans leur travail quotidien près des malades infectés. En début de soirée, accompagnant une infirmière dans la chambre d’une dame malade, un superbe coucher de soleil nous a accompagné pendant que l’infirmière faisait les derniers soins avant qu’elle s’endorme.

 

 

 

J’ai continué mon reportage à l’hôpital Bracops, dans une unité de soins intensifs dans les même conditions de confiance. Les chambres vitrées sont protégées par des persiennes, et de grandes fenêtres qui donnent beaucoup de lumière et de chaleurs dans ces chambres réservées aux cas graves.

Dans un autre département de l’hôpital Bracops, à l’unité Covid, c’est la fête, les infirmières se défoulent de l’extrême tension de la journée.

Les infirmière font les folles, trop de tension, elles se déchargent d’un journée fatigante

Vous avez besoin d’un photographe professionnel à Bruxelles, contactez moi:

Contact

 

 

 

 


Laisser un commentaire